Je vais sortir les crocs
Faire couler le sang à flot
Me délecter de ce nectar
Quand tout est endormi le soir
Je vais aspirer la vie
De tout ce qui m’ennui
Pour faire renaître la vie
En l’être que je chéri
De mes yeux de vipère
L’envoûter et savourer sa chair
Lui faire gouter mon sang froid
Autant qu’il le faudra
Pour réchauffer son cœur
Son regard enchanteur
Me désarmera de mes crocs
Sans que je m’en aperçois
Il aura prit l’emprise sur moi
Ses tendres et doux baisers
Auront pour but de m’envoûter
Et je serais sous son emprise
Me sentant à nouveau exquise
Sous ses habiles caresses
Je me sentirais princesse
Sans commettre d’impairs
Ma langue saurait faire
Respirant la pureté de mon cœur
Découvrant de lui toutes ses couleurs
Les deux nectars ainsi échangés
Les deux âmes seront ainsi unifiées
Que les deux cœurs rayonnent
Et que leur sang bouillonne
Que tel un volcan éveillé
Les deux corps soient agités
Approches-toi de mon ilot de tendresse
De tes ailes soigne mon cœur en détresse
Savoure le sang de mes veines
Jusqu’à en perdre haleine
Alors bois et je serais à toi
Embrasse-moi et tu sauras
Ce que mon cœur murmure
A travers sa fine armure
Aspire mon âme qui sera tienne
Fais de moi ta reine
Qu’un jour je t’appartienne
Me rendrais bien sereine
Alors bois et je serais à toi.

2313154787_1