Le frottement de ta peau chaude contre la mienne
Aux premières lueurs
Mes mains qui t’effleurent, un toucher aphrodisiaque
Tes mains sur les courbes fuselées de mes hanches
J’effleure ton cou du bout des doigts
Provoquant en toi des palpitations
Posant mes lèvres à fleur de ta peau
Tu frisonnes de tout ton corps
Sortant peu à peu des bras de Morphée
Nous nous blottissons
De doux petits mots
Nous laissons nos corps parler
Après la quiétude de cette nuit
Un réveil en douceur
Une bien belle journée
S’annonce…

10