29 avril 2009

Absence

Sans toi, mon amour, Tels les sanglots longs des violons Mes jours sont tristes et longs Sans toi, mon amour, Telle une mélodie qui en boucle résonne Mes nuits sont d’une langueur monotone Les heures passées sans toi semblent s’éterniser Un calvaire dont je ne peux me défaire Les minutes écoulées sans toi semblent éternelles Vite ! Qu’à toi me mène une passerelle Sans toi, mon amour, Chaque instant est un grand précipice Où la vie n’en devient que factice Sans toi, mon amour, Je me balade le cœur lourd Je souffre un peu plus chaque... [Lire la suite]
Posté par LaFeeCamomille à 22:21:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

29 avril 2009

Au clair de lune

Au clair de la lune Mon ami Pierrot Qu’il fait doux et beau En ce joli clair de lune Mon ami Pierrot Prête-moi une plume Que j’écrive un mot Sauve-moi de mon infortune Au clair de la lune Mon ami Pierrot A mon aimé, il le faut Que je prose de ma plume Mon ami Pierrot Ma chandelle est morte Je dois lui écrire un mot S’il-te-plaît, ouvre-moi ta porte Au clair de la lune Mon ami Pierrot A mon tendre Roméo Que je l’aime, lui dire, il le faut…
Posté par LaFeeCamomille à 22:20:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
29 avril 2009

Folie passionnelle

Je t'aime, Un peu plus chaque jour, plus qu’hier, moins que demain Un peu comme le soleil aime la pluie et s’y reflète Un peu, beaucoup…. Beaucoup plus qu’autrui ne peut le croire Beaucoup pour ne pas oser dire davantage Beaucoup, passionnément… Passionnément comme mon cœur qui s’emballe en ta présence Passionnément sans pudeur, ni sagesse, à la déraison Passionnément, à la folie… A la folie comme le mégalomane aime la grandeur A la folie bien au-delà de la raison A la folie, pas du tout… Pas du tout...il reste encore bien des... [Lire la suite]
Posté par LaFeeCamomille à 22:19:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
29 avril 2009

Nuit intime

Juste une nuit Une nuit intime Couchée tout prêt de toi Une nuit, Juste une nuit intime Juste toi et moi Juste couchée près de toi M’endormir enivrée de toi Comme j’y serai si bien Juste une nuit Une nuit intime Allongée serrée contre toi Une nuit, Juste une nuit intime Mon être est tout à toi Juste couchée près de toi M’abandonner à tes doigts Comme ce serait bien Juste dormir tout contre toi Enchevêtrés, toi et moi On s’appartiendra Juste une nuit intime Toi et moi enlacés Le temps vouloir arrêter Pour que cette nuit perdure Juste... [Lire la suite]
Posté par LaFeeCamomille à 22:19:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
29 avril 2009

Mon bien-aimé

Admirant ces douces lèvres Les toucher et les embrasser l’envie me prend Le désir de les effleurer me brûle les lèvres Ces deux petits yeux malicieux Que j’aime des heures m’y plonger Ce qui se lit en eux est si délicieux Admirant ce doux visage Serrer en mon sein l’envie me prend Le frôler de mes doigts, ça me démange En ton absence, Je ne peux me consoler J’admire ton portrait, sans âme, sans vie Tout me revient, et tout me manque T’invoquer prêt de moi naît le souhait Et ainsi réaliser ce que j’ai pu imaginer en... [Lire la suite]
Posté par LaFeeCamomille à 22:19:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
29 avril 2009

Baiser

B erceuse tant inédite qu’insolite, propre à ces deux chérubins A malgame non moins chimique de leurs deux nectars I nvitation discrète au grand bal de la fièvre du samedi soir S avoureuse gourmandise exquise laissant un goût de reviens-y E change intime et sensuel entre deux organes charnus, sensuellement dansants R ituel auquel se livrent deux âmes qui se louent une grande passion
Posté par LaFeeCamomille à 22:18:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

29 avril 2009

Renaissance

R ayon de soleil illuminant les profondes entrailles meurtries E closion de roses s’épanouissant sous cette chaleur bienfaisante N avire nouveau voguant sur l’océan de la passion fulgurante A rtifice de feu perpétuel et chatoyant, se répandant dans tout son être, mettant son cœur en fête I vresse, du plaisir infini, sans nul besoin d’un quelconque breuvage S éraphin jouant subtilement sur elle de ses pouvoirs divins S ensation de béatitude, la vie retrouve ses belles couleurs A scension gargarisante d’une douce chaleur sous son... [Lire la suite]
Posté par LaFeeCamomille à 22:17:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
29 avril 2009

A l'éternel

Effleurer délicatement ton minois du bout de doigts Dodeliner mes doigts de fée sur ton joli visage T’admirer de mes deux prunelles pétillantes A jamais, je voudrais te regarder Esquisser tes lèvres de mes doigts Déposer de tendres baisers sur tes lèvres T’embrasser sur la joue et dans le cou A jamais, je voudrais t’embrasser Etriquer ton corps de mes bras Dorloter inlassablement ton être T’enlacer amoureusement, sagement ou non A jamais, je voudrais te câliner Etre auprès de toi T’embrasser langoureusement... [Lire la suite]
Posté par LaFeeCamomille à 22:17:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
29 avril 2009

Eau-de-vie

Un cocktail qui se boit sans soif Qui se savoure à chaque lampée Un cocktail dont on ne se lasse jamais Fruit de la passion Fruit de la déraison Un cocktail qui nous requinque, nous fait revivre Qui nous rend fou, qui nous fait pousser des ailes Un cocktail dont on se saoul, se rendant ivres Fruit de la passion Fruit de la déraison Un cocktail qui naît au creux du cœur Qui se répand dans nos veines et nos artères Un cocktail dont on ne connaît pas tous les mystères Fruit de la passion Fruit de la déraison Un cocktail aux milles... [Lire la suite]
Posté par LaFeeCamomille à 22:16:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
29 avril 2009

Douce mélodie

Toi, petit être de lumière ailé Que j’attends depuis des années Fait reluire tes blanches ailes plumées A travers ce magnifique ciel étoilé Par une belle nuit bleutée Tes ailes superbement déployées Ton envol tu as entamé Pour suivre cette lueur dorée Qui vers moi t’a amené Par elle te laissant guider Sans jamais du chemin de détourner A tire-d’aile, le ciel tu as sillonné Toi, petit être à la chevelure auréolée Viens te blottir dans mes douces branchées Où je pourrais t’y réconforter Et que de mes douces feuillées Tu reçoives... [Lire la suite]
Posté par LaFeeCamomille à 22:16:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,