Accoudée au bord de la fenêtre
Mes pensées s’enivrent d’un seul être
De toi, mon seul et grand amour
Près de toi résonne en moi les tambours.
Un souhait, à jamais te chérir.

De toi, je suis éprise, sur moi, tu as emprise
Tes charmes sans cesse tu aiguises
Tu es mon eau-de-vie, je suis ta liqueur d’absinthe
Gravée en mon cœur au fer rouge ton empreinte
Un souhait, que nos chairs se voient mûrir.

Nos  cœurs à l’éternité chanteront le même refrain
Étalant fièrement leur bel amour avec dédain
A en faire pâlir ces âmes insociables et solitaires
Et ces sexagénaires à l’âme froide tels des frigidaires
Un souhait, une alliance sacrée unissant nos âmes.

D’un amalgame de nos essences  corporelles
Qu’en advienne la plus belle des merveilles
Dans un avenir proche mais un peu lointain
Du jardin d’éden apparaîtra notre chérubin.
Un souhait, t’offrir le miracle de la vie.

653206751